les zérotoutronds

(pensées, poèmes, notes, anecdotes, menaces, remèdes, fuites, etc.)



(Site littéraire et philosophique et politique (et marchand) mis en ligne le 28/02/2004, mis à jour pour la dernière fois le 11/04/2018)

(Des ajouts et modifications sont régulièrement effectués. Pour en être informés, veuillez laisser votre adresse électronique ICI)



 « Trop plastiques, trop sceptiques, trop erratiques, les zérotoutronds : pas de ça chez nous ! », entend-on parfois, de plus en plus souvent, ici ou là. Plus moyen de se voiler la face : les zérotoutronds ne sont pas les bienvenus dans nos contrées.



Si donc, pour un nombre croissant d'entre vous, les zérotoutronds représentent une menace, pour nous c'est tout le contraire : ils sont une promesse. C'est dans l'espoir, naïf sans doute, de vous faire changer d'avis avant qu'il ne soit trop tard, que nous avons pris la résolution de révéler ici tout, absolument tout ce que nous savons des zérotoutronds c'est-à-dire presque rien .

Ces notes seront par ailleurs utiles à ceux parmi vous qui désespèrent de jamais parvenir à distinguer un Aplati d'un Aplaplati. Pour ceux que les zérotoutronds aussi bien que les Aplatis et les Aplaplatis laisseraient indifférents, sont glissés parmi les autres quelques textes empruntés à des auteurs illustres (et variés). Pour ceux qui ne s'intéresseraient à rien de tout cela, nous déclarons ne rien pouvoir faire.



Caresse

Inutile bonheur parfait

Lotus

Mike Bloomberg         

                     Devoir d'idiotie

Les Aplatis

            Aïe                    

Gérard

Le zérotoutrond est tout





Vidéos







Dents en or

 

 



Agence Retorse

 

 

 

Pelle à tarte (FAQ)

 

 

 



Je porte en moi tous les rêves du monde (boutique)









Fantômes

 

 



 

Mais qui sont les zérotoutronds ?

Mystère.

On nous conseille de ne jamais croire ce qu'on nous dit d'un zérotoutrond. Il n'y a personne à l'intérieur. Il y a passage par-dedans. Puis on nous dit : L'inconséquence et l'irresponsabilité n’effrayent pas les zérotoutronds. Chez les zérotoutronds des poltrons prêchent l’audace, des suicidaires font l’éloge de la vie. Il y a aussi des artistes, ou prétendus tels, chez les zérotoutronds. En général l'artiste rond reste solitaire et incompris des siens (ce qui n'a pas grande importance, ni pour les uns ni pour les autres). Il s'écrie quelquefois : « Après dada, après les surréalistes, voici zérotoutrond ! », avant de retomber, somnolent, bercé par la rumeur du périphérique qu'il confond avec celle de l'Océan. Si le talent n’est pas banni chez les zérotoutronds, il n’y est pas non plus obsessionnellement recherché. La médiocrité a sa place chez eux. Un zérotoutrond peut même ne rien accomplir du tout et se contenter de se moquer de ses congénères. Un zérotoutrond peut être un idiot*. S’il l’est, il devra mettre en avant son idiotie. Dans le cas contraire on appréciera qu’il mette son intelligence au service d’une cause unique : la découverte de l’idiot en lui.



* idiot, idiote [idjo, idjCt] adj. et n. : du grec idiotês « simple particulier »























Le zérotoutrond est tout